Collaborer, oui, mais sans perdre son indépendance. C’est la devise qui a présidé, tout au long de l’année 2019, à la création de la maison de santé pluridisciplinaire Le Bellimont Santé, qui a ouvert ses portes il y a un peu plus de deux ans dans le Pas-de-Calais. Si les professionnels de santé de ce territoire rural centré autour de Pernes (1 600 habitants pour un bassin de population d’environ 8 000 personnes) ont décidé de se regrouper, c’est à l’appel du dr Maurice Ponchant, aujourd’hui président de la MSP : "Notre objectif était d’améliorer la communication entre les différentes professions et de mutualiser les moyens. Mais pas besoin, pour cela, de s’installer dans le même bâtiment !" La MSP Le Bellimont Santé, qui regroupe trois médecins généralistes, une collaboratrice et quatre internes, 14 infirmières issues de quatre cabinets, quatre kinésithérapeutes disposant aussi d’un cabinet commun, et une pharmacie, a donc fait le choix d’une organisation multisite. "Quand Maurice Ponchant nous a présenté son projet, nous nous sommes dits que travailler en réseau ne pouvait que nous apporter un plus, se souvient Christelle Priem, infirmière libérale et coordinatrice de la MSP. Mais nous étions tous bien installés dans nos cabinets respectifs. Psychologiquement, imposer un déménagement aurait pu être un frein pour certains professionnels, sans compter les charges supplémentaires liées aux locaux. C’est pourquoi l’organisation multisite s’est imposée."

 

Un logiciel pour la communication interpro

Ne pas se côtoyer au quotidien dans le même bâtiment n’est pas un frein à la communication interprofessionnelle : tous les collaborateurs de la MSP ont accès à un logiciel commun et se parlent fréquemment sur WhatsApp. Tous les cabinets restent regroupés à Pernes, le village central de ce territoire qui compte de nombreuses communes. Six réunions par an permettent d’évoquer les projets en cours, d’élaborer des protocoles communs ou encore de discuter des cas problématiques.

Seul hic de cette organisation : un manque de visibilité pour la MSP côté patients, qui n’identifient pas toujours leurs professionnels de santé comme les membres d’un même réseau. Pour y remédier, la MSP tente de communiquer. Elle a par exemple organisé le samedi 8 janvier 2022 une grande opération de vaccination contre le Covid-19, l’occasion de montrer que tous ses professionnels travaillent main dans la main. Pour l’avenir, la MSP Le Bellimont Santé souhaite pousser plus loin le mode collaboratif en renforçant ses liens avec les réseaux du territoire, comme le contrat local de santé du Pernois. A plus long terme, un projet de création de CPTS autour de Saint-Pol-sur-Ternoise, à une quinzaine de kilomètres, est aussi dans les tuyaux.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE