* Service de nutrition et activité physique, institut Pasteur de Lille

 

Madame X, âgée de 38 ans, vient vous voir parce que vous êtes son dernier recours. Elle a tout essayé, mais elle manque de volonté, dit-elle. Cependant, elle se sent mal dans sa peau et ne peut pas se résigner à rester comme ça. Elle voudrait se faire opérer ! « Après, ça ira mieux. »

En fait, elle a commencé à s’arrondir vers 8-9 ans. Sa mère était forte. Elle ne voulait pas que sa fille lui ressemble. Elle l’a emmenée chez un « nutritionniste » qui l’a fait maigrir avec un régime strict. Vers 10-12 ans, elle a commencé à regrossir. Sa mère la grondait tout le temps lors des repas. Son père ne disait rien. Les repas ont commencé à être une source de tensions. À l’école, pour éviter les moqueries, elle a réussi à se faire exempter du sport. Elle a refait des régimes mais, chaque fois, elle a craqué. Maintenant, elle ne sait plus quoi manger. Elle ne ressent plus ni le rassasiement ni la faim. Aujourd’hui, elle pèse 30 kg de plus qu’à l’âge de 20 ans. Elle s’en veut, se trouve nulle. Que faire pour l’aider ?

PRENDRE SON TEMPS

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE