Après les maisons de santé pluriprofessionnelles la semaine dernière, une dizaine d'organisations représentatives des gestionnaires de centres de santé* ont entamé, mercredi, avec l’Assurance maladie, les négociations de l’avenant 4 à leur accord national. Un avenant dont l’enjeu sera "d’adapter le système de santé au contexte de crise sanitaire", confie le Dr Hélène Colombani, médecin au centre municipal de santé (CMS) de Nanterre et présidente de la Fédération nationale des centres de santé (FNCS), mais aussi de prolonger les réformes du plan "Ma Santé 2022" et du Ségur de la santé. Ces négociations visent à "tirer collectivement les enseignements de cette crise pandémique, en procédant à des aménagements structurants (…) afin d’adapter et assouplir notre système de santé pour mieux prendre en compte les besoins des professionnels de santé et des assurés", précise la Cnam dans un document que Concours pluripro a pu consulter.

1,1 million de patients MT

La première séance de négociation a été l’occasion d’un état des lieux, plus de cinq ans après la signature de l’accord national approuvé au JO le 30 septembre 2015. Un accord auquel 1 963 centres de santé ont adhéré à ce jour : 834 centres dentaires, 487 infirmiers et 642 polyvalents/médicaux. Soit 89 % des 2 207 centres enregistrés sur la plateforme ATIH (seuls 2 040 dossiers validés) dont les 15 800 salariés équivalent temps plein (1 380 ETP médecins) ont pris en charge 1,1 million de patients MT en 2019.

Source : Cnam

En 2019, le nombre moyen d’ETP tous salariés (hors administratifs) était de 9,3, indique la Cnam. Ainsi, un centre polyvalent/médical comptait en moyenne 2,7 ETP médecins généralistes, 1,8 ETP spécialistes ou encore 1,5 ETP infirmiers. De façon logique, les chirurgiens-dentistes sont les plus représentés dans les centres dentaires (4,1 ETP), comme les infirmiers en centres infirmiers (6,6 ETP)

Si la majorité des centres de santé sont ouverts entre huit et douze heures par jour en semaine, plus de 90% de centres infirmiers, 60% des centres polyvalents/médicaux et plus de 30% des centres dentaires sont ouverts au moins trois heures le samedi.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE