Se faire dépister en pharmacie, c'est désormais possible dans le Loiret. À partir du lundi 5 septembre, 2 à 3 pharmacies proposeront chaque semaine et à tour de rôle un dépistage par dextro à toutes les personnes qui souhaitent se faire tester (de plus de 18 ans), avec une attention particulière pour les personnes à risque (femmes enceintes, femmes de 75-85 ans, hommes de 70-85 ans). 

En France, la prévalence du diabète traité pharmacologiquement est de 5,3%, soit 3,5 millions de personnes. Il est estimé à 23% le nombre de personnes diabétiques non diagnostiquées. Cette proportion est probablement plus importante dans les déserts médicaux. C'est pourquoi la CPTS Beauce-Gâtinais a souhaité favoriser le dépistage du diabète grâce à une action collective dans l'ensemble des officines du territoire. 

 

 

Le test de glycémie en pratique

Le pharmacien prélève une goutte de sang du bout de votre doigt et la dépose sur une petite bandelette. Puis, il introduit celle-ci dans un lecteur de glucose. Le résultat s'affiche en quelques secondes. Selon les recommandations de l'HAS, un diabète est avéré lorsque la glycémie est supérieure ou égale à 1,26 g/l à jeun ou 2 g/l à tout moment. Le pharmacien conseillera alors de prendre rendez-vous avec un médecin. Un test est rapide et indolore.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE