Si La Réunion compte 16 maisons de santé pluriprofessionnelles mises en place dans le cadre de la stratégie "Ma Santé 2022", l’année 2021 marque la mise en marche de la première Communauté Professionnelle Territoriale de Santé, dans le sud du département, après une période expérimentale.

"L’objet de cette transformation est de permettre la bonne intervention de santé au bon moment, au bon endroit, pour le bon patient", a rappelé Martine Ladoucette, directrice générale de l’Agence Régionale de Santé de La Réunion, lors de l’inauguration des locaux de la CPTS Grand Sud Réunion, à Saint-Joseph.

Opérationnelle depuis plusieurs mois, la CPTS compte une cinquantaine d’adhérents. "Cela a été un travail de longue haleine, confie le Professeur Jean-Marc Franco, président de la CPTS Grand Sud Réunion. Sa mise en place s’est faite en plusieurs étapes. Une expérimentation en vue de sa création a débuté fin 2018 dans le cadre d’une collaboration entre l’ARS et l’association Tip@Santé qui regroupe l’ensemble des Unions Régionales Professionnelles de Santé (URPS). L’ARS nous avait fixé un calendrier serré et nous devions produire un projet de santé cohérent fin novembre 2020. Les membres des groupes de travail ont travaillé sans relâche durant cette période", ajoute-t-il.

Le projet de santé est validé le 23 décembre 2020 par l’ARS. La signature de l’ACI (Accord Conventionnel Interprofessionnel) intervient dans la foulée.

 

"Un travail de longue haleine"
La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE