Laurent Dahan, Vincent Eriani, et Michaël Solal ne sont pas issus de l’univers de la santé, plutôt de la tech, mais ils ont des idées pour en faire bouger les lignes. Ils ont cofondé Well Place dont le premier site à ouvert à Marseille en septembre sur 1300 m². Ouvert six jours sur sept, uniquement sur rendez-vous de 7h à 21h, le concept a pour fil rouge, l’innovation.

"Notre objectif est d’apporter quelque chose de nouveau aux praticiens*, généralistes, spécialistes, paramédicaux ou thérapeutes, afin qu’ils puissent se consacrer pleinement à leur activité, à savoir soigner les personnes, souligne Michaël Solal, co-fondateur et porte-parole de Well Place. Nous avons travaillé pendant deux ans, à l’écoute de près de 200 praticiens sous la forme d’ateliers de co-construction afin d’identifier les problématiques des professionnels. Une approche coordonnée par Olivier Peyronel, généraliste et Simon Girard, ostéopathe. Un des points phares qui ressort, c’est bien la lourdeur et le temps passé aux tâches administratives. Dans notre projet, nous mutualisons les fonctions non médicales et gérons les problématiques du quotidien afin de réduire la charge mentale."

"Tous les meubles sont sur roulettes"

On arrive à Well Place en traversant un parc arboré puis un parking avec de nombreuses places. Une fois à l’intérieur, on évolue dans une ambiance lumineuse et spacieuse. Grandes baies vitrées, borne d’accueil digitale qui oriente le patient vers le bon salon d’attente où des écrans proposent des vidéos de présentation des professionnels, accueil par le praticien, cabinets simples ou doubles avec la possibilité d’un secrétariat médical, isolation phonique, ampoules basse consommation…tout a été pensé et réfléchi pour créer un réel confort de travail.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE