Article publié dans Concours pluripro, avril 2022

"C'est une réelle chance pour moi d’exercer dans ces conditions exceptionnelles, assure Lucie Gasdon. Je ne me vois pas travailler à nouveau dans un service hospitalier. Il n’y aura pas de retour en arrière." Ce poste "exceptionnel", c’est celui d’assistante médicale, que la jeune femme occupe depuis février 2020 au sein du pôle de santé Simone-Veil, à La Ferté-Bernard (Sarthe). Une structure créée en 2018, issue du centre municipal de santé fertois et qui rayonne sur les communes voisines de Cherré et Cherreau.
Sa particularité ? La plupart des médecins qui y exercent sont des retraités ayant repris du service pour remédier à la désertification médicale de ce secteur rural. Et, surtout, chaque praticien s’appuie, pour ses consultations, sur une assistante médicale ; elles sont actuellement six et toutes ont une formation d’infirmière. "C’était vraiment une demande de la part des médecins, avec qui nous travaillons en binôme. Nos deux cabinets communiquent. Je commence par accueillir le patient, je lui explique qui je suis et je le rassure en lui disant qu’il va bientôt voir le médecin. Puis je lui demande comment il va et le motif de sa venue." Elle lui prend ensuite ses constantes, puis procède à une auscultation cardiaque et pulmonaire. En cas de problème abdominal, elle peut aussi effectuer une palpation. Et en pédiatrie, administrer un vaccin, par exemple.
"Sur un bébé, cela nous permet de faire deux vaccins en même temps, en piquant chacun une cuisse. Cela abrège la douleur." Des gestes qui, pour certains, ne font pas partie des attributions des infirmières. "Au début, j’étais assez déstabilisée. Ça me faisait peur d’effectuer l’auscultation cardiaque et pulmonaire… Mais après mon arrivée, j’ai pu me former avec les médecins pendant un mois et ils reproduisaient le geste derrière moi. Aujourd’hui encore, si j’ai un doute, je peux compter sur eux."

Bio express

>  2008 : après son bac S, elle intègre une prépa infirmière
> 2012 : diplômée de l’Ifsi de La Roche-sur-Yon (Vendée)
> Février 2020 : entre au pôle de santé Simone-Veil de La Ferté-Bernard (Sarthe)

 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE