Le lien entre les troubles du spectre autistique (TSA) et les dysménorrhées ? À priori, il n’est pas évident. Mais dans les deux cas, ils concernent des axes prioritaires de santé publique mis en avant par le gouvernement (voir ci-dessous). Ce qui a poussé l’URPS médecins libéraux Paca à créer un outil en ligne de repérage et d’aide au diagnostic, à destination des professionnels de santé, et principalement des médecins généralistes.

Il vise, pour l’autisme, à maximiser les chances de mettre en œuvre des interventions adaptées avant l’âge de 4 ans des enfants atteints, en lien avec les recommandations de la HAS pour le repérage et les interventions. L’outil mis à disposition est destiné à repérer les signes de TSA avant l’âge de 2 ans.

Pour les dysménorrhées, il aiguille les professionnels de santé dans les situations pouvant nécessiter des examens complémentaires, notamment à la recherche d’une endométriose, pathologie mal détectée, alors qu’elle concernerait plus de 10 % des femmes.

Focus

Endométriose et TSA : deux priorités de santé publique

L’autisme a fait l’objet d’une concertation en 2017, qui a abouti à l’élaboration d’une stratégie nationale 2018-2022. Parmi les ambitions affichées, celle de mettre en place des parcours fluides garantissant le pouvoir d’agir des personnes atteintes d’un trouble du spectre autistique et de leurs familles. Avec un objectif : "Développer une démarche volontariste de repérage à tous les âges articulée systématiquement à des interventions immédiates" et, parmi les publics visés, les professionnels de santé exerçant en libéral.

LIRE PLUS

En mars 2021, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le ministre de la Santé a également annoncé les bases d’une stratégie nationale contre l’endométriose, censée relancer un plan amorcé en 2019, mais rapidement tué dans l’œuf par l’arrivée du Covid-19. Cinq axes de développement ont été retenus : la détection, le parcours de soins, la prise en charge, la recherche médicale et la communication. L’outil créé par l’URPS se place donc dans ces deux axes stratégiques de développement.

 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE