C’est au sein des locaux de l’URPS chirurgiens-dentistes d’Ile-de-France que l’association SPS (Soins aux professionnels de la santé) a trouvé son refuge. Située à deux pas de l’Arc de Triomphe, à Paris, la Maison de soignants est ouverte dès ce lundi 6 septembre aux professionnels de santé (médicaux paramédicaux et autres professionnels au contact des patients) et aux étudiants. Ils y trouveront :

- Des consultations psychologiques et bilan d’activités physique,
Des groupes de parole : Animés par des experts et professionnels reconnus, ils pourront être sur des thématiques variées sur des créneaux de 2h avec un plan d’action et d’engagement pour chacun des participants,
Des formations : Former les psychologues, médecins généralistes et psychiatres, pour enrichir le réseau national du risque psycho-social en partenariat. Permettre à tous les autres praticiens souhaitant repérer et accompagner leurs collègues (réseau des accompagnants). Former les responsables d’équipe pour développer la démarche participative, et améliorer la qualité de vie au travail et la qualité des soins,
Des ateliers de prévention et de ressources : Mindfulness, gestion du stress, autohypnose, art-thérapie, musicothérapie, prévention du suicide… Mais aussi, plus largement sur l’alimentation, l’autodéfense, le travail de nuit, le sommeil, les addictions.
Des permanences post-burn-out, administratives et juridiques,
Des conférences et animations : professionnels de la santé, sportifs de hauts niveaux, chef cuisinier, institutionnels et politiques, artistes, viendront exposer leur parcours et leurs expériences.

 

"On ne peut pas se réjouir de la création de cette maison des soignants, car au final c’est l’expression d’une détresse, a pointé Thomas-Olivier Mc Donald, qui préside l’URPS chirurgiens-dentistes Ile-de-France lors de l’inauguration de la Maison des soignants. Il rappelle qu’entre dix et vingt internes se suicident chaque année et que, depuis la crise du Covid, 10 000 infirmiers ont quitté le métier. "Le mythe de l’invincibilité des professionnels de santé est tombé. ! On a longtemps caché nos faiblesses, nos souffrances et nos doutes, par pudeur, insouciance, honte. Des nouveaux mots et maux sont arrivés : harcèlement, vandalisme, agression, procès… La Maison des soignants est destinée à être un ilot de paix pour tous les professionnels de santé qui ont besoin d’un soutien dans ces moments difficiles".

De son côté, le Dr Eric Henry, qui préside SPS, a indiqué le numéro vert lancé par l’association en 2016 pour proposer aux professionnels de santé l'écoute de psychologues formés a reçu plus de 6 000 appels en 2020. Il se félicite de l’ouverture de la Maison des soignants, où ceux-ci pourront enfin trouver des réponses, un accompagnement, améliorer leur mieux-être. "Pour pouvoir fonctionner, la Maison des soignants a besoin de fonds et de partenaires car l’argent reste le nerf de la guerre, précise-t-il. Si la région a apporté 230 000 euros pour créer le lieu, nous espérons obtenir d’autre financements, de l’ARS, de l’AP-HP… afin de poursuivre nos actions".

 

L’entrée à la Maison des soignants est gratuite et sur inscription sur le site.

 

La journées portes-ouvertes

A l’occasion de l’inauguration du lieu, une journée porte-ouverte a permis aux participants de découvrir différents stands et ateliers :

Mon Bilan Sport santé, un logiciel permettant de faciliter la prescription sportive adaptée, développée par l’ancien champion olympique de voile Vincent Berger.

- Bulles & Co : un projet porté par les professionnels de santé pour améliorer le bien-être au CHU Grenoble-Alpes. Bulles & Co vise à déployer des "bulles d’oxygène" sous différentes formes : espaces dédiés, mise à disposition d’outils, actions mobiles, ateliers bien-être.

Elite HRV : un outil innovant qui permet de surveiller sa santé et son rétablissement pour obtenir des performances tout au long de la vie  pour maitriser son stress, mesurer sa fatigue et éviter de tomber en épuisement et récupérer plus rapidement.

- Un atelier animé par une micro-nutritionniste, docteur en pharmacie, pour améliorer l’alimentation du cerveau.

Mybraintech, une plateforme basée sur l’IA et les neurosciences pour améliorer le dépistage et le suivi des troubles mentaux afin d’optimiser le parcours de soin.

Nap & Up, qui travaille à l’amélioration du bien-être au travail et démocratise la pratique de la micro-sieste (création de lieux dédiés avec un "cocon à sieste".

NHCO Nutrition, des compléments alimentaires pour booster les défenses immunitaires, favoriser le sommeil ou encore stimuler/dynamiser.

Shifters : un programme d’accompagnement numérique pour retrouver un sommeil récupérateur destinés aux professionnels en horaires décalés.

Maison des soignants - 4, rue de Traktir,  75116 Paris - contact@asso-sps.fr

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE