Article publié dans Concours pluripro, avril 2022

"Les réformes de la formation médicale sont en train de transformer le monde de la santé, mais avec une inertie inhérente à un système lourd et complexe. Beaucoup de choses ont été entreprises depuis 2019, avec la réforme de l’accès aux métiers médicaux, la réforme des 2e et 3e cycles des études médicales pour une acquisition plus progressive des compétences, et la réforme de l’universitarisation des métiers paramédicaux dans les nouvelles facultés de santé. Les efforts des uns et des autres ont été gigantesques, dans une période “épidémique” très difficile.
Réussir une réforme, c’est anticiper les enjeux et les besoins de demain. Il faut être capable de préfigurer ce que sera notre système de santé, sans quoi nous serons régulièrement confrontés à des crises sanitaires aiguës ou chroniques, comme celle du délitement de l’offre de soins qu’on appelle “les déserts médicaux”. Ces problèmes sont profonds et s’enchevêtrent dans un présent devenu particulièrement difficile pour beaucoup de Français. Ainsi, 59 % déclarent avoir renoncé à une consultation médicale faute d’avoir trouvé un professionnel de santé de proximité (enquête Ifop/FHF, mars 2022)…

 

 

Il faut réorganiser les soins de proximité et redonner de la vigueur aux territoires
La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE