"Je suis arrivée pour mon rendez-vous à la MSP et mon médecin était absent", "Merci à l’infirmière qui a accompagné mon épouse dans l’unité de soins palliatifs", "On est en sous-effectifs"… sur l’appli Yakadir, lancée par Heroic santé jeudi 17 novembre, patients, aidants et soignants sont invités à laisser des messages vocaux sur leur vécu, leur opinion, leur expérience sur le système de santé. "Pas de création de compte, anonymat garanti, l’appli se veut simple : comme sur Shazam, une simple touche permet de laisser des audios – coups de cœur ou coups de gueule – sur tous les sujets possibles et imaginables en lien avec le soin ou la maladie", détaille Philippe Mougin, président et fondateur d’Héroic santé, qui affirme vouloir ainsi "révolutionner la participation citoyenne et libérer la parole des usagers et acteurs du système de santé".

 

 

Maltraitance, crise énergétique, douleurs chroniques parmi les sujets le plus abordés

Grâce à une puissante intelligente artificielle de TAL (Traitement automatique du langage, ou NLP – Natural Language Processing), Yakadir est ensuite en mesure de transformer la parole en texte (la parole n’est pas conservée), de la "nettoyer" et de détecter les sujets qui y sont abordés. "On va créer des nuages de mots avec les termes et thématiques les plus usités : 'maltraitance', 'délai d’attente', 'propreté'… Chaque thématique est ensuite catégorisée selon son degré de 'positif' ou 'négatif' grâce au 'sentiment analysis' ou analyse des émotions. Les thématiques peuvent ainsi servir d’indicateurs de points d’amélioration et d’optimisation", détaille le porteur de projet, qui ne cache pas vouloir que Yakadir devienne à moyen terme la plus grande base de données qualitatives en santé en France. Il ajoute : "Jusqu’ici on avait, d’un côté, des messages Facebook (et autres réseaux sociaux), des avis Google assez courts qui ne permettaient pas de reconstituer des parcours de vie, santé, ou soins et, de l’autre, des entretiens libres ou dirigés longs et contraignants qui ne concernaient qu’une infime partie de patients volontaires et disponibles. Yakadir permet, quant à elle, de recueillir de véritables récits de vie – sans contraintes pour ceux qui maitrisent mal l’écrit qui plus est !"

Depuis son lancement, Yakadir a déjà enregistré 380 messages vocaux pour 239h heures de durée de parole. Les cinq sujets tendances du moment sont : la maltraitance (35 % des messages évoquent ce mots, associé aux termes douleur, non considération, femme..), Crise énergétique (présent dans 30 % des messages), Douleurs chroniques (15%), Harcèlement (10 %) et Handicap (10 %). Viennent ensuite des sujets autour de l’endométriose, l’errance médicale ou la parentalité.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE